Zone Blanche

18076 257830930545 6571020 n 18076 257830940545 1408715 n

 

Zone Blanche est un livre comprenant 12 gaufrages. Les gaufrages ont été obtenus à partir de gravures réalisées dans du bois, reportées dans du laiton à bonne échelle puis imprimées sur un papier plike noir à l'atelier Jean-Luc Seigneur dans le cadre de mon apprentissage en 2009.
Les impressions ont été finalisées en septembre 2009, limitées à 20 exemplaires, dont 10 exemplaires d'estampes hors livre. (la première moitié du tirage est en couleur et la seconde en noir)
Le texte a été gravé sur plexiglas et imprimé sur Plike noir également. Une énigme et une règle indiquant la profondeur des eaux, accompagnent chaque créature. Dans le livre, en fonction de la zone dans laquelle l'animal évolu, la page est plus ou moins évidée. Zone blanche est un terme utilisé en catographie pour désigner une zone encore inconnue.
Joëlle Bocel a réalisé la reliure (voir ci-dessous)

 

18076 257830895545 6707383 n Bijou de l arcturus 1

 

Diable 1Lotte de mer18076 257829255545 7762832 n18076 257859620545 3829744 n 1Abyssal blanc 118076 257830950545 6047961 n

 

 

ReliureReliure zb

Concernant la reliure réalisée par Joëlle Bocel:


PVC relié à des tiges en acier, et à des onglets de papier japon, montés sur plexiglas.
Couverture en Frêne teinté avec incrustation de gaufrage marqué à chaud.

Enigmes du livre Zone Blanche:

 

 

"Pop!
Le vampire infernal
s'en est retourné!
Geste théâtral,
d'une cape renversée.
Il suffit de peu, 
retenir son souffle,
et déjà,...
l'ère est passé."
Vampyrateuthis Infernalis.

"S’il en fut sur terre,
on l'eut dit,
"éclipse solaire",
"diabolique sphère",
car en cet astre se diffuse,
l'encre noire de la ruse."
Teuthowenia Pellucida.

"Gardes-toi bien de mon regard!
Dans le néant, à quels yeux te fier?
Mon premier scrute le passé,
quand le second projette l'avenir."
Stigmatoteuthis Arcturi, bijou de l'arcturus.

Son minois mignon,
se mimant.
Pourtant nul doute,
nulle chouette.
La garcette secrète,
n'a nul poids.
L'effort de nuit?
Vous nuit!
Bathylagus Pacificus, Garcette élancée.


Lanternes de génies,
fripées dans l'oubli.
Pandea Rubra.

"Au seul seuil des ombres, 
suspectez les ondes,
si jamais vous en êtes,
alors elle vous sonde."
Caulophrine Jordani.

Réveille! Révèle!
c'est le diable en noir!
L'immuable obscur!
Cérate.

La voilà dans sa longue nuit, suspendue!

C'est déchoir de haut!
Pour une dame qui arbore,
paré de milles œufs,
sa descendance bien lente!
Gonatus Onyx.

Le repos des corps,
où se murmurent les choses sonores.
Scrippsia Pacifica, ou les Cloches Géantes.

Dans un bain de lumière,
appât de l'Hybride,
rien n'est plus limpide.

Haplophryne Mollis, Abyssal Blanc.

"Muse au noir",
alchimie des grands fonds,
où se mêla la tête confuse, 
de Têtard, enroulé dans
le corps de Méduse.
Paraliparis copei copei, limace à museau noir.

Si ni n'oscille, ni n'ondule, ni n'ondoie,
ni bruit, ni ne trémousse, ni ne flotte,
alors c'est que le vide le soutien, 
et bien qu'il vole! 
Galiteuthis Phyllura, le Calamar Cacatoès.


texte d'Annie Bocel