Les jardins oubliés de Ninive

De mémoire
Projet tiré d'un rêve

À travers le parcours de l'eau, si cher aux Assyriens, j’ai retrouvé sept lieux, faisant ressurgir de l'oubli des îles suspendues dans le vide.
Peut-être des fragments de mémoire.

Le trait gravé a pris le pouls du rêve à la manière d’un sismographe. De là s’est établie une cartographie émotionnelle marquée de signes cunéiformes ninivites. Autant de repères décrivant l’état des lieux.

IMG_0065 web_edited_edited.jpg

Rencontre à l'atelier avec le photographe Edouard Elias

Bocel-ELIAS-58.jpg

Sept gravures sur cuivre à l'eau forte imprimées sur papier de moulin et limitées à 20 exemplaires. 
Tirage variant du bleu gris au bleu plus intense.

cuivre Ninive .jpg
charles fossey 22 habiter_edited_edited.jpg
Les jardins
Les jardins

Matrice en cuivre gravée à l'eau-forte.

press to zoom
Les jardins
Les jardins

Matrice en cuivre gravée à l'eau-forte.

press to zoom
Le courant
Le courant

press to zoom
Les jardins
Les jardins

Matrice en cuivre gravée à l'eau-forte.

press to zoom
1/11

--> Extrait des Notices sur les caractères étrangers publiée en 1937. M. Charles Fossey. Imprimerie nationale