IMG_4201_edited.jpg

Poinçons typographiques

Avant de commencer la gravure d'un poinçon typographique, le graveur doit être conscient que sa lettre s'inscrit dans un ensemble de 300 à 500 signes d'un parfait équilibre graphique et optique, que ce soit pour une création ou pour une réfection de poinçons défectueux. C'est précisément cet équilibre, le rapport entre le poinçon à l'unité et l'ensemble dans lequel il s'inscrit, qui permet de dire qu'un caractère est beau, élégant, lisible, ou l'inverse.

« Rien ne me passionnait autant que l'explication que me donnait Maître Antoine des subtilités, mettons, du gros romain. 
Il caresse la vue, disait-il [...] »
Extrait du Roman d'Anne Cuneo Le Maître de Garamond
Le poinçon typographique, premier maillon de la chaîne typographique, est une tige d’acier de six centimètres de long, dont l’une des extrémités est arrondie pour faciliter la frappe de la matrice et l’autre extrémité, appelée l'oeil du poinçon, est polie comme un miroir pour recevoir le dessin de la lettre. La lettre sera reporté à l'envers et taillé en relief. Ainsi, pour un « R », le graveur taille un « Я ». Les contours extérieurs seront limés et les contrepoinçons (parties intérieures d'une lettre devant être évidées) seront gravés à l'échoppe.

Tout au long de la gravure, le graveur contrôlera les dimensions extérieures & intérieures de la lettre à l'aide de calibres et de fumés *. Une fois terminé, le poinçon subira deux traitements thermiques la trempe & le revenu afin d'atteindre la résistance nécessaire pour emboutir une matrice en cuivre.

Cette même matrice une fois justifiée, sera introduite dans le moule à arçon, ou, depuis la fin du XIX e siècle, dans une fondeuse afin de fondre des milliers de caractères mobiles en relief et à l'envers (donc « Я »). Ces plombs fondus à l'unité seront ensuite assemblés par les compositeurs typographes pour produire une forme imprimante qui, une fois encrée et mise au contact du papier par pression, produira un imprimé (à l’endroit « R »). 


* empreinte sur papier obtenue à partir de l'oeil du poinçon noirci au noir de fumé
2 ornement granjon.jpg

Reproduction d'un poinçon gravé au XVIe siècle par Robert Granjon et quelques lettres d'exercice.